Et y a rien de plus à dire!

De Thierry Simon (France)
Traduction Ela zum Winkel

Création numérique mêlant lectures bilingues et illustrations de Bruno Lavelle imaginée par Remy Barché. À retrouver sur le site du Carreau – Scène nationale de Forbach et de l’Est Mosellan : www.carreau-forbach.com

Et y a rien de plus à dire

De Thierry Simon (France) | Traduction Ela zum Winkel
Mise en espace Rémy Barché | Illustrations Bruno Lavelle
Avec Elphège Kongombé, Ela zum Winkel
Vidéo Stéphane Bordonaro | Son Antoine Reibre
Production Le Carreau – Scène nationale de Forbach et de l’Est mosellan

Elle a 17 ans, elle vit seule avec son père, elle ne supporte pas le mensonge, elle ne supporte pas qu’on l’insulte. Elle est capable d’une violence inouïe. Deux séjours dans un service psychiatrique, et y a rien de plus à dire. Quoique. Le roman graphique de Thierry Simon illustré par Bruno Lavelle raconte l’histoire de cette jeune fille, l’histoire de la jeunesse, l’histoire des relations entre humains. Il s’inscrit dans la thématique de la saison du Carreau : les relations intergénérationnelles parfois conflictuelles et souvent pleines d’espoir, de beauté et de lumière. Comme dans ce texte puissant à écouter absolument : il y a de la lumière au bout du tunnel.

La traduction allemande a été réalisée dans le cadre du programme de mentorat de Transfert Théâtral/Theater Transfer, une initiative commune du Goethe-Institut Paris, du Bureau du Théâtre et de la Danse, Berlin, et de la Maison Antoine Vitez, Paris.

Photos: Le Carreau – Scène nationale de Forbach et de l’Est mosellan


Autor | Auteur
Übersetzerin | Traductrice

Avec le soutien du Ministère de la Culture/DGCA

Nous remercions nos sponsors et partenaires