Franziska Baur

Dramaturge et traductrice. Elle a grandi dans le sud de l’Allemagne et à Nairobi, puis a fait ses études à Constance, Lyon et Paris. Elle a été assistante dramaturge au Schauspiel Stuttgart. Vivant à Paris, elle se situe à l’interface entre le théâtre, la poésie et la traduction. Recemment, elle a travaillé avec le Collectif Aubervilliers et Alain Françon. En 2019 et 2020, elle a reçu le prix de la traduction au Festival Primeurs.

 

Annette Bühler-Dietrich

est professeure associée de littérature allemande moderne et d'études théâtrales à l'université de Stuttgart. De 2014 à 2018, elle a été lectrice DAAD à l'Université Joseph Ki-Zerbo, à Ouagadougou, au Burkina Faso. Elle a traduit Aristide Tarnagda, Penda Diouf, Raharimanana, Sèdjro Houansou et Hakim Bah, entre autres. Multiples publications sur le théâtre francophone africain, comme „Formen des Miteinanders im frankophonen afrikanischen Theater“. In: Interculture-Journal. Zeitschrift für interkulturelle Studien. Schwerpunkt Afrika. Hg. Ibrahima Diagne und Christoph Vatter. 18/32 (2019): 179-198. www.interculture-journal.com/..377 ou bien Le CITO – un maillon fort du théâtre au Burkina Faso. 20 ans de créativité et de résistance.Ouagadougou : Œil Collection, 2017. Actuellement elle traduit le roman "Revenir" (2018) de Raharimanan. 

 

Christiane Dietrich

Doctorante en études allemandes à l'Université Sorbonne Nouvelle Paris et à l'Université de la Sarre dans le groupe de recherche junior « Migration et fuite : le théâtre comme espace de négociation et de participation dans une comparaison franco-allemande (de 1990 à aujourd'hui) » (financé par la Fondation Hans Böckler). Sa thèse porte sur le rôle des migrant.e.s dans les productions théâtrales participatives en Allemagne et en France. Elle a étudié la sociologie, les études romanes et le droit public à Fribourg.

 

Eva Doumbia

Née en 1968, elle travaille comme réalisatrice et actrice à Marseille. Elle a créé plusieurs spectacles avec sa troupe de théâtre indépendante La Part du Pauvre (Moi et mon cheveu, Afropéennes, La Traversée), qui traitent des angles morts de l'afrodiaspora dans une France européenne. En tant que metteure en scène, elle a adapté et mis en scène des œuvres de Léonora Miano, Aristide Tarnagda, Chester Himes, Maryse Condé, Edward Bond, Peter Turrini et Bertolt Brecht. Sa pièce de théâtre "Le Iench" (Actes Sud, 2020, paru en traduction allemande par Akilah Silke Güç dans l'anthologie "Afropäerinnen" en 2020) a réçu le Grand Prix de Littérature dramatique 2021 et est invité au quinzième Festival Primeurs 2021.

 

 

Dr. Yvonne Griesel

Interprète, traductrice et surtitreuse pour de nombreux théâtres, festivals et maisons d'édition. En plus de ses nombreuses années d'enseignement de la traduction à l'Université Humboldt de Berlin, elle a publié plusieurs ouvrages sur le thème de la traduction au théâtre, dont le plus récent est WELTTHEATER VERSTEHEN (2014), et elle anime le podcast Über Übersetzen depuis 2021.

Avec sa société SPRACHSPIEL, elle traduit des productions en langue étrangère pour des festivals et des spectacles invités. Elle est membre du VDÜ, de la DG, de Drama Panorama et fait partie du conseil d'administration d'ITI Allemagne.

www.sprachspiel.org et www.ueberuebersetzen.de

 

Dirk Olaf Hanke

a débuté en tant que dramaturge en 1988 au Schlosstheater Moers. Après cinq saisons, il a rejoint le département d'art dramatique du Nationaltheater Mannheim. Par la suite il a été engagé au Stadttheater Konstanz, au Théâtre National d'Oldenburg, au Théâtre Hans Otto de Potsdam, au Landestheater Coburg et au Vorarlberger Landestheater Bregenz. Il a été directeur dramatique et dramaturge en chef au Stadttheater Gießen (2004-2008) et directeur dramatique au Südthüringisches Staatstheater à Meiningen (2009-2014). Il a aussi dirigé de divers festivals d'auteurs. Depuis décembre 2016, Dirk Olaf Hanke est directeur de publication du Drei Masken Verlag à Munich.

 

 

Sébastien Jacobi

Formation d'acteur à la Hochschule für Musik & Darstellende Kunst de Francfort-sur-le-Main. Des engagements l'ont conduit au Theater Basel, Theater Dortmund, Schauspiel Köln et Schauspiel Frankfurt. Il est invité à Mayence, Darmstadt, Bregenz, Klagenfurt, Bad Hersfeld et Berlin. Il a travaillé, entre autres, avec les réalisateur.trice.s suivant.e.s : Bettina Bruinier, Alice Buddeberg, Daniel Cremer, Christoph Loy, Michael Thalheimer, Martin Wuttke, Dusan David Parizek, Philipp Preuß et Jan-Christoph Gockel. Il a également travaillé en tant que réalisateur à plusieurs reprises. Il a monté des productions à La Haye, au Schauspiel Frankfurt, au Theater Bielefeld, au Staatstheater Stuttgart et au Théâtre National de la Sarre. Il a mis en scène un monologue pour le festival Ingmar Bergmann au Dramaten Stockholm.

 

Dorothea Lautenschläger

Née en 1990 dans le sud de la Hesse, elle a étudié les sciences du théâtre et la sociologie à l'université Johannes Gutenberg de Mayence, la mise en scène à la HfMDK de Francfort-sur-le-Main et les sciences culturelles à l'université Humboldt de Berlin. Diverses assistances à la mise en scène la mènent au Staatstheater Wiesbaden, au Stadttheater Münster et sur la scène indépendante de Hambourg. Actuellement, elle travaille également en tant que directrice de production pour le podcast « Über Übersetzen », drama panorama eV. et d'autres projets dans le domaine de la traduction théâtrale.

 

Lara-Sophie Milagro

Originaire de Berlin, elle a étudié le théâtre à Londres et à New York, et le chant à Berlin. Elle a joué notamment au Staatstheater Mainz, Theater Kassel, Gorki Theater Berlin, Residenztheater Munich et Münchner Kammerspiele. Elle a collaboré avec des réalisateurs tels que Frank Patrick Steckl, Antoine Uitdehaag et Julia Wissert. En tant qu'auteure/metteure en scène, elle a écrit et mis en scène "Heimat, bittersweet Heimat" (Ballhaus Naunynstrasse '11), "Satoe" (Nationaltheater Mannheim '13), "Dauerkolonie Berlin" (Ballhaus Naunynstrasse, '18), "Winterzeit (HAU Berlin, '18), "Auf Noahs blutigem Regenbogen tanzen wir" (Gorki Theater Berlin, '20) et a également joué dans toutes ces productions. Elle a également joué dans de nombreuses productions cinématographiques et télévisées, notamment Tatort Weimar (ARD, 17), "Dogs of Berlin" (Netflix, 18) et le téléfilm "Das Geheimnis des Totenwaldes" (ARD, 20) aux côtés de Matthias Brandt et Karoline Schuch. Elle prête également sa voix, notamment pour la production Netflix "His House" (20) et le film d'Arte "Les Heritieres" (21). De 2018 à 2021, elle a également rédigé la chronique mensuelle "Heimatgeschichten" pour nachtkritik.de. Le film de théâtre "Emmett, tief in meinem Herzen" sortira en 2022 (première au Hebbel Theater Berlin), pour lequel Lara-Sophie Milagro a travaillé en tant qu'actrice, réalisatrice et productrice.

 

Mehdi Moradpour

Auteur, interprète et traducteur judiciaire et communautaire pour le persan (farsi et dari) et l'espagnol. Après des études techniques en Iran, il suit des études hispaniques, ainsi que des cours d'informatique, de sociologie, d'études américaines et d'études arabes à Leipzig et à La Havane à partir de 2004, puis il étudie l'écriture scénique à Graz à partir de 2014. Parallèlement, il a travaillé à divers titres dans des troupes de théâtre indépendantes et a écrit des articles journalistiques sur la culture et le théâtre. Ses textes ont remporté plusieurs prix et ont été traduits. Il a collaboré avec le Deutsche Oper Berlin, le Maxim Gorki Theater, le Theater Konstanz, le Schauspielhaus Wien, les Wiener Festwochen, le Grips Theater et le Theater Bremen. Depuis la saison 2020/21, il est membre de l'équipe de direction artistique du Kammerspiele en tant que dramaturge.

 

Laurent Muhleisen

Né en 1964 à Strasbourg. Il est traducteur indépendant, spécialisé dans le théâtre allemand contemporain. Directeur artistique de la Maison Antoine Vitez - Centre international de la traduction théâtrale, il est également le conseiller littéraire de la Comédie-Française. Il est membre du Haut-conseil culturel franco-allemand depuis 2017. Il siège au conseil d’administration de la Chartreuse, Centre national des écritures du spectacle. Il est membre actif du programme Transfert Théâtral / Theater Transfer piloté par le Goethe Institut de Paris et l’Institut Français de Berlin.

 

Julie Paucker

Dramaturge, auteure et directrice artistique du Schweizer Theatertreffen, un festival qui se concentre sur les diverses signatures esthétiques du paysage théâtral suisse multilingue. Elle est la présidente de la société transnationale KULA, qui travaille avec des acteur.trice.s de France, d'Afghanistan, d'Israël, de Chine, d'Allemagne et de Suisse, et avec laquelle elle réalise des projets indépendants en Allemagne, en France et en Suisse. Les projets "Cloud Daughters" et "Beide Quellen meines alten Blutes" sont actuellement développés à Berlin et à Zurich, et la pièce franco-allemande "Me.Médée" est en préparation. Sa pièce "Wandersterne" (texte : Julie Paucker & Sam Hunter, d'après Sholem Alejchem) peut être vue actuellement à la Vagantenbühne de Berlin. En tant que conférencière en dramaturgie, mise en scène et théâtre interculturel/multilingue, elle travaille régulièrement à l'Akademie für Darstellende Kunst de Ludwigsburg et a donné des conférences à l'ESAD de Paris, à l'August Everding de Munich et, en 2019, dans des universités du Texas et d'Atlanta, aux États-Unis. Elle a été dramaturge et membre de l'équipe de direction du Theater Basel, du Nationaltheater Weimar et dramaturge invitée au Theater Sankt Gallen, au Volkstheater Wien (entre autres). rencontre-theatre-suisse.ch/de et

http://kulacompagnie.eu

 

Leyla-Claire Rabih

Metteur en scène et directrice artistique de Grenier Neuf. Formée à la mise en scène au Conservatoire Ernst Busch de Berlin, elle fonde la compagnie Grenier Neuf en 2008 à Dijon avec laquelle elle travaille sur les écritures contemporaines (Michel Vinaver, Virginie Thirion, Louis Calaferte), tout en continuant de mettre en scène dans différents théâtres outre-Rhin. Depuis 2011, elle codirige la collection « SCÈNE – Neue französische Theaterstücke » avec Frank Weigand. 

 

Juliette Ronceray

D'origine franco-autrichienne, Juliette Ronceray est née en France et vit en Allemagne depuis plus de 10 ans. Elle a étudié les relations culturelles franco-allemandes en mettant l'accent sur la traduction et la linguistique, dans un double diplôme entre Regensburg et Clermont-Ferrand. Elle découvre les coulisses du monde du théâtre lors d'un semestre d'assistanat au festival PERSPECTIVES à Sarrebruck en 2014, le Festival franco-allemand des Arts de la Scène. Après différentes expériences professionnelles en France, en Allemagne et en Autriche, elle travaille depuis 2019 au Carreau en tant qu'attachée aux relations publiques franco-allemandes, où elle coordonne les missions de traduction et de surtitrage des spectacles programmés à la Scène nationale de Forbach. Elle accompagne aussi en tant que médiatrice les ateliers franco-allemands dont le Carreau est le partenaire culturel, qui permettent aux enfants, adolescents et adultes des établissements scolaires, associations et institutions socio-culturelles de la région transfrontalière, de se rencontrer, de parler les deux langues, et de découvrir une offre culturelle pluridisciplinaire et plurilingue.

 

Juliane Schmidt

Née en 1975, elle est depuis 2010 dramaturge en chef du département de théâtre radiophonique de rbbKultur. Son travail reflète les diverses possibilités du théâtre radiophonique : son répertoire va des formes classiques d'adaptation de romans à l'art sonore expérimental. Elle transmet l'art de raconter des histoires dans le cadre de projets étudiants en coopération avec l'UdK. Par exemple, elle a créé la pièce radiophonique « Es wird schon nicht so schlimm » avec la réalisatrice Christine Nagel. En collaboration avec Judith Lorentz, elle a produit « Ick bin nun mal Friseuse » d'après le film de Laila Stieler, ainsi que la série de pièces radiophoniques « Unterleuten » d'après le roman de Juli Zeh, qui a remporté le Prix allemand du livre audio en 2019.

 

Mira Lina Simon

a fait des études de théâtre, de langues et de littérature romanes et de littérature allemande moderne à Munich et à Nice. De 2013 à 2019, elle a travaillé comme productrice et dans les relations publiques et de la presse dans les arts du spectacle et de la littérature. En 2019, elle a participé à l’atelier Theater Transfert. En 2020, elle a été boursière du programme Gold-schmidt et de l’Atelier des traducteurs de Berlin. Mira Lina Simon traduit de la prose, de la poésie et du théâtre.

Lisa Skwirblies

Née en 1985, Lisa Skwirblies est chercheuse postdoctorale à l'Institut d'études théâtrales de l'Université Ludwig Maximilian de Munich. Elle étudie le lien entre l'histoire coloniale allemande et l'histoire du théâtre et les méthodologies décoloniales pour l'historiographie du théâtre. Elle a obtenu son doctorat à l'université de Warwick en 2018 et a reçu une bourse internationale Marie Curie dans le cadre du programme européen Horizon 2020 de 2018 à 2020.

 

Nina Thielicke 

Après avoir étudié les études culturelles, elle a travaillé comme productrice et dramaturge pour la danse et la performance, entre autres pour le collectif de performance Gob Squad. Des projets plus modestes l'ont conduite à la conception de textiles et de costumes. Depuis 2007, elle est responsable du financement de projets et de l'éducation culturelle au Fonds allemand des traducteurs, où elle conçoit des projets, des événements et des conférences. Plus récemment, elle a coorganisé la Journée des traducteurs « Qui parle ? La traduction littéraire entre l'héritage colonial et le politiquement correct » et a développé le projet « Véritablement absolu - Traduction littéraire avec les jeunes ».

 

Lisa Wegener

Née à Leipzig en 1982, elle a étudié la traduction et la littérature appliquée. Elle traduit principalement des pièces de théâtre et des essais de l'anglais, du français et du néerlandais, entre autres de Peter Brook, Dieudonné Niangouna, Jan Fabre, Virginie Despentes, Ella Hickson, Léonora Miano, Rébecca Chaillon. En tant que surtitreuse, elle a supervisé de nombreuses productions dans des théâtres municipaux et dans la scène indépendante. Elle travaille sur les phénomènes de l'intertextuel et de l'intermédial dans la traduction pour la scène, les stratégies de décolonisation et la traduction queer-féministe en théorie et en pratique. Elle est l'éditrice de « Afropäerinnen - Theatertexte aus Frankreich und Belgien (2021) » et de « Surf durch undefiniertes Gelände - Internationale queere Dramatik (2022) ».

 

Prof. Dr. Romana Weiershausen

Professeure d'études allemandes francophones à l'université de la Sarre. Elle a étudié la philologie allemande et les mathématiques à Göttingen et a été à Paris (Nanterre et Sorbonne Nouvelle) pour des études de Lettres Modernes et d'Études Franco-Allemandes. En coopération avec l'université de Halle, elle dirige actuellement un groupe de recherche junior Hans Böckler sur le théâtre en tant qu'espace de négociation et de participation dans le contexte de la fuite et de la migration, dans une comparaison franco-allemande. Un autre projet de recherche sur les « Coprésences dramatiques, théâtrales et sociales » - en collaboration avec les universités de Strasbourg et de Lorraine (Metz) et financé par le CIERA - est actuellement en cours.

 

Frank Weigand

né à Stuttgart en 1973, a étudié les langues et littératures romanes, la philosophie et la littérature comparée à Mayence et Dijon, et vit à Berlin en tant que journaliste culturel et traducteur indépendant. Il s'intéresse notamment aux processus de traduction collaborative et à l'aspect politique du pouvoir dans la transmission linguistique et culturelle. Dans ce contexte, il anime régulièrement des ateliers de traducteur.trice.s en Allemagne, en France et au Canada (FU Berlin, UdK Berlin, LMU Munich, Festival d'Avignon, La Mousson d'été, École Nationale de Théâtre du Canada, Deutscher Übersetzerfonds, etc.) À ce jour, il a traduit en allemand pas moins de 140 pièces de théâtre, principalement d'auteurs français et francophones, plusieurs romans et des ouvrages non fictionnels dans les domaines de la sociologie, de la philosophie et de la théorie de la performance. Il traduit également des textes de théâtre de l'anglais et, en tandem avec des collègues de langue maternelle, du roumain et de l'hébreu. Depuis 2011, il publie l'anthologie de théâtre « SCÈNE - neue französische Theaterstücke » aux éditions Theater der Zeit avec la metteure en scène Leyla-Claire Rabih. En tant que journaliste culturel, il travaille pour des médias tels que Die Deutsche Bühne, Tanz, Theater der Zeit, taz, Die Welt, Berliner Morgenpost et a été membre des jurys du Haupstadtkulturfonds, de la Spielstättenförderung et de la spartenoffenen Förderung (City Tax) de la ville de Berlin.

 

Sabine Westermaier

Née à Munich en 1971, elle étudie les sciences du théâtre et des médias audiovisuels, la littérature allemande moderne et l'éducation à la FAU Erlangen-Nuremberg de 1992 à 1998. De 1999 à 2004, elle a été dramaturge au Theaterhaus Jena, à partir de 2002 dans un poste de direction avec Claudia Bauer et Reinald Grebe. De 2005 à 2009, elle a été employée en tant que dramaturge au Staatstheater Stuttgart, et de 2009 à 2017, elle a travaillé en tant que rédactrice chez henschel SCHAUSPIEL Theaterverlag Berlin.  

 

Dr. Christoph Vatter

Professeur de communication commerciale interculturelle, spécialisé dans la théorie culturelle et la recherche en communication, à l'université Friedrich Schiller de Iéna. Il est membre du groupe de recherche international Populärkultur transnational (Luxembourg/Saarbrücken) et du groupe de formation de recherche germano-canadien DFG Diversity : Mediating difference in transcultural spaces (Saarbrücken/Trier/Montréal). Ses recherches portent sur la communication interculturelle et l'apprentissage interculturel, les études culturelles et médiatiques francophones, la francophonie (notamment le Québec et l'Afrique francophone), la diversité culturelle et les cultures de la mémoire. Publications récentes : Interkulturelle Kommunikation in / mit Afrika: neue Perspektiven / Intercultural communication in/with Africa: new perspectives. Dossier Interculture-Journal, Bd. 18, Nr. 32, 2019 (hg. mit Ibrahima Diagne); Fluchtraum Europa. Interdisziplinäre Perspektiven. Baden-Baden: Nomos, 2020 (hg. mit Patricia Oster); Mensch-Tier-Beziehungen in den frankophonen Kulturen, Literaturen und Medien. Les relations entre homme et animal dans les cultures, littératures, et médias francophones. Würzburg: Königshausen & Neumann, 2020 (hg. mit Doris G. Eibl).

 

Ela zum Winkel

Comédienne de théâtre et de cinéma, metteuse en scène et traductrice. Elle est diplômée de l’Ecole d’art dramatique du Cours Florent et a fait des études de traduction et d ́interprétation à l ́Université de Vienne. Ayant grandi dans un environnement bilingue, elle travaille aujourd´hui en France, en Allemagne et en Autriche. Elle a participé à l´atelier de traduction Transfert Théâtral en 2019 et a été boursière du programme Goldschmidt en 2021.

 

Bettina Schuster-Gäb

Dramaturge au Théâtre National de la Sarre, directrice du festival. Elle a étudié les sciences culturelles, les lettres modernes, la littérature comparée et la psychologie à l'université de la Sarre. Depuis 2007, ses premiers engagements l'ont conduite au théâtre Maxim Gorki de Berlin, au Théâtre National de la Sarre, au Théâtre National du Schleswig-Holstein et, depuis 2015, de nouveau à Sarrebruck. Pendant cette période, elle a travaillé sur des œuvres importantes avec Marie Bues, Bettina Bruinier, Marcus Lobbes, Laura Linnenbaum et Wolfram Apprich. En outre, les premiers travaux de journalisme scientifique sur Wajdi Mouawad, l'écriture dramatique québecoise et Rimini Protokoll sont parus. Elle est commissaire et coordonne le festival annuel d'écriture dramaturgie "Festival Primeurs - Festival d'écritures dramatiques contemporaines" - un projet transfrontalier en collaboration avec Le Carreau - Scène Nationale de Forbach et de l'Est mosellan, avec SR 2 Kulturradio/Saarländischer Rundfunk et l'Institut Français Saarbrücken - qui existe depuis 2007. Elle s'intéresse aux processus sociaux, qu'elle fait vivre non seulement dans des productions régulières mais aussi dans des formats de discours avec des acteurs régionaux. En 2016, par exemple, elle a dirigé, avec Christoph Diem, les Denkraumwochen "WAS WERDEN WIR WERDEN ? - Migration. Deutschland. Verstehen." - un festival avec 30 événements interprétés en arabe et en farsi en 6 semaines - et modère la série d'autonomisation SUPPENKÜCHE chez sparte4, qui se poursuit depuis 2017 et utilise l'expertise locale, les enregistreurs graphiques et la participation démocratique pour faciliter un échange autour de questions d'actualité et d'une assiette de soupe.

 

Corinna Popp

Collaboratrice du projet Primeurs PLUS. Elle a étudié le théâtre et l'allemand à la Sorbonne Nouvelle - Paris 3 de 2001 à 2007, après quoi elle a travaillé dans divers domaines du théâtre (dramaturgie, mise en scène et assistance à la mise en scène, travail avec les jeunes, direction de chœur vocal, surtitrage et interprétation de répétition) au Deutsches Schauspielhaus de Hambourg, dans le collectif zeitgeistgruppe avec Alida Breitag, Lisa Überbacher et Maria Walser, et en collaboration avec le metteur en scène français Sylvain Creuzevault. De 2018 à fin 2019, elle a remplacé, dans le cadre d'un congé parental, Bettina Schuster-Gäb en tant que dramaturge intérimaire au Théâtre National de la Sarre, où elle a notamment été responsable du festival Primeurs et a animé un club de jeunes franco-allemand dans le cadre du programme "echt absolut - traduction littéraire avec les jeunes". Depuis 2013, elle travaille également en tant que traductrice littéraire indépendante du français et a notamment traduit des œuvres du philosophe Alain Badiou, du prix suisse de littérature Jérôme Meizoz ou de la dramaturge Gwendoline Soublin. En 2015, elle a reçu le prix de la traduction de Hambourg pour sa nouvelle traduction de "Terre des hommes" d'Antoine de Saint-Exupéry ("Die Erde der Menschen" publié par le Marix Verlag).

 

Nina Rühmeier

Responsable du marketing et des relations publiques du Festival Primeurs et de Primeurs PLUS. Elle a étudié le théâtre, l'histoire moderne et la nouvelle littérature allemande à Berlin et à Paris. De 2006 à 2011, elle a d'abord été employée comme assistante dramaturgique, puis comme dramaturge au Maxim Gorki Theater Berlin (directeur artistique Armin Petras). Elle a ensuite travaillé en tant que dramaturge indépendante, notamment au Schauspielhaus de Zurich et pour le collectif de théâtre Franz von Strolchen. Elle a ensuite été engagée au Schauspiel Köln de 2013 à 2018 (directeur artistique Stefan Bachmann). Aujourd'hui, Nina Rühmeier travaille en tant que traductrice et dramaturge indépendante, notamment avec les metteurs en scène Philine Velhagen, Rainald Grebe, Armin Petras, Monika Dobrowlanska, le groupe subbotnik et le collectif Polar Publik, dont elle est membre fondateur et pour lequel elle est également responsable des relations publiques.

 

Primeurs PLUS est parrainé par :